Weekly Urbanauth: Aménagement urbain en Angleterre et une question sur l’égalité en IdF

Les nouvelles les plus importantes en un coup d’œil avec notre revue de presse bimensuelle. Cette semaine (semaine 42) : De Japon et ses temples au prix Riba Stirling en Angleterre et le projet Crossrail londonien. Entre autres: Les Etats-Unis décident de soutenir Hong Kong et la question de l’égalité en France. Les nouvelles urbaines les plus importantes régulièrement dans le Weekly Urbanauth.

L’humain et l’urbain

Regards sur les temples japonais

Ceux qui voyagent au Japon et ne sont pas d’humeur pour des foules nombreuses à la Metropolregion Tokyo trouveront des alternatives plus calmes même aujourd’hui : Le journal en ligne anglais BBC décrit comment le légendaire moine Kukai peut être retracé le long du chemin de pèlerinage séculaire et ainsi visiter des temples qui sont des lieux d’expérience spirituelle depuis le IXe siècle. L’endroit, que Kukai avait initialement choisi comme centre, fait aujourd’hui partie d’un réseau de 307 km de sentiers de pèlerinage et se trouve dans la préfecture de Wakayama près de Koya-san (Mont Koya). Bien que Koya-san ne soit pas un tuyau d’initié, accueillant 2 millions de visiteurs par an. Mais surtout sur l’Okunoin, la plus grande nécropole du Japon, on a l’impression de remonter dans le temps. Pour ceux qui veulent s’évader du ruisseau touristique, une visite nocturne est recommandée. Alors, des milliers de bougies illuminent l’obscurité noire de l’encre.

De la différence d’une école de la Banlieue à une école du centre de Paris…..

“Si c’était Henri IV, ce ne serait pas comme ça.” – C’est ainsi que commence le titre provocateur de l’article de FranceInfo, qui traite du lycée Romain-Rolland dans la banlieue parisienne d’Ivry-Sur-Seine. L’école a été temporairement bloquée par les étudiants après la publication sur Twitter d’une vidéo d’un contrôle de police près de l’établissement par le Collectif Romain Rolland. La référence au Lycée Henri-IV à Paris fait l’accusation d’inégalité de traitement dans un système de valeurs qui propage l’égalité.

Les contrôles de police réguliers sur le chemin de l’école sont un phénomène qui touche particulièrement les banlieues des métropoles françaises. En effet, les réalités entre les élèves des banlieues et ceux des quartiers aisés sont très différentes. Compte tenu des questions relatives au respect de l’égalité et au droit au développement dans un environnement sûr pour les élèves, d’autant plus qu’il s’agit de mineurs vulnérables d’âge scolaire, il est important d’aborder cette question en profondeur.

En 2017, par exemple, une enseignante du territoire fédéral de Seine Saint Denis (93) a déposé une plainte parce que trois de ses élèves ont été fouillés à la gare du Nord à leur retour d’une sortie scolaire. Et aussi les photos de Mantes-la-Jolie de 2018 sont encore fraîches. Un jour de décembre, ou les élèves de l’école de Saint-Exupéry ont dû s’agenouiller par terre comme des prisonniers, les bras croisés derrière la tête devant la police. Ce jour-là, il y a eu des émeutes dans le secteur au cours desquelles, entre autres, deux véhicules ont été incendiés.

Développement urbain

Cette année, le prix Riba Stirling est décerné à un parc de HLM à Norwich.

Cette année, le prix britannique Riba Stirling est décerné à la municipalité de Norwich, dans l’est de la Grande-Bretagne. L’article publié par la BBC couvre le prix décerné une fois par an par le Royal Institute of British Architects. Cette fois-ci, le cabinet d’architectes Mikhail Riches a été honoré pour son travail remarquable. Le lotissement Goldsmithstreet abrite 100 unités résidentielles et se compose principalement de maisons en terrasse à deux étages et de modèles plus grands contenant des appartements. Le label Passivhaus indique que le bâtiment est éco-efficace sur le plan énergétique et confortable pour ces résidents. Les matériaux utilisés sont des briques de couleur crème et des tuiles noires brillantes. Grâce à un système solaire passif, qui stocke l’énergie solaire dans les éléments de construction tels que les tuiles et briques, le coût de l’énergie selon l’article devrait être inférieur de 70% à la moyenne des autres ménages.

Le projet du Crossrail londonien – loin d’être fini

Avec 130 millions d’heures de travail déjà investies, le projet Crossrail de Londres est actuellement le plus grand projet d’infrastructure en Europe, comme le rapporte le média en ligne anglais CNN. La particularité de ce nouvel itinéraire est que les gares d’une même ligne sont toutes reliées par le même moyen de transport, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent. Cela économisera 10 minutes pour se rendre de l’aéroport d’Heathrow au centre de Londres, Tottenham Court Road. La construction de la ligne Elizabeth , qui a débuté en 2009, devait initialement se terminer en décembre 2018. Cependant, selon Judith Ward, responsable des opérations de l’Institution Railway Signal Engineers (IRSE), l’organisation internationale des professionnels de la signalisation et des communications ferroviaires, l’ampleur du projet, d’une part, et la grande quantité de technologie utilisée, d’autre part, ont entraîné des retards. Outre les 42 km du nouveau tunnel, 70 nouveaux trains circuleront sur trois systèmes de signalisation différents, 50 km de câbles de communication et 41 gares nouvelles et modernisées. Cette ligne, qui contribuera de manière significative à soulager le métro de Londres, doit maintenant être achevée d’ici fin 2020 / début 2021.

17,2 milliards d’euros auraient dû coûter le tout ; avec le retard, les chiffres ont grimpé en flèche. Entre-temps, le coût s’élève à 20,5 milliards d’euros, ce qui a été reçu avec frustration par les politiciens, les autorités réglementaires et les Londoniens. De plus, l’énorme projet de construction a laissé des traces visibles dans la ville. C’est notamment le cas autour de Tottenham Court Road et de Soho, où le célèbre Astoria Theatre a été démoli pour une nouvelle gare ferroviaire.

Et l’aéroport inachevé de Berlin ?

Si tout se passe comme prévu, l’aéroport BER de Berlin entrera en service d’ici un an. Si tel est le cas, les contribuables berlinois auront dépensé au total 1,08 milliard d’euros pour la construction, selon le Tagesspiegel.

Dans l’un des plus grands scandales du bâtiment de l’après-guerre allemand, il y a évidemment de bonnes nouvelles malgré tout. Le premier message à mentionner est que le plan d’entreprise de la compagnie aéroportuaire Berlin Brandenburg indique que des excédents annuels positifs sont attendus à partir de 2024. De même, les contribuables n’auront probablement plus les charges à porter à partir de l’année prochaine. Si tout se passe bien.

Le premier concept de financement en 2004 ne prévoyait que des coûts de 1,983 milliard d’euros – la replanification et l’extension du terminal BER ainsi que les problèmes liés au système de protection contre l’incendie et au câblage ont toutefois mis le plan à rude épreuve. Le report des dates d’ouverture, les problèmes de construction et le coûteux programme d’insonorisation ont fait le reste. Le coût total s’élève aujourd’hui à 5,932 milliards d’euros.

Appropriation de l’espace urbain

Un effort des États-Unis pour soutenir Hong Kong ?

Le 15 octobre 19, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté une loi pour protéger les droits de l’homme et la démocratie à Hong Kong.
La loi vise à empêcher la Chine de faire fi des droits de l’homme internationalement reconnus. Selon le projet de loi, les États-Unis devraient vérifier chaque année si Hong Kong a toujours son statut spécial – tel qu’il est défini dans sa Loi fondamentale – ou si la Chine ne s’immisce pas trop dans le destin du pays. Si l’autonomie d’Hong Kong est trop minée, la loi impose des sanctions économiques à la Chine par les États-Unis. Le Sénat et le président Donald Trump n’ont pas encore approuvé la loi avant qu’elle ne devienne définitive.

Le porte-parole du gouvernement chinois, Geng Shuang, a fait savoir qu’il s’opposait à la loi américaine sur le contrôle de la démocratie. Avec cette décision, les Etats-Unis gagnent en popularité parmi les manifestants de Hong Kong parce que c’est exactement l’aide qu’ils espéraient. Toutefois, les relations avec la Chine et la guerre commerciale entre les deux grandes puissances ne devraient pas s’atténuer.

Les tensions continuent de s’intensifier

De plus, le week-end dernier, il y a eu de violents affrontements entre la police et les manifestants. Les autorités ont utilisé des canons à eau avec une peinture spéciale pour marquer les personnes en vue d’arrestations ultérieures. Les manifestants ont souvent porté des masques malgré l’interdiction de porter des masques et ont attaqué un poste de police avec des bombes artisanales à essence.

Le mouvement pro-démocratique est en colère contre les attaques contre ses sympathisants lors de manifestations passées. Un homme a été attaqué par plusieurs individus armés de marteaux et un adepte a été attaquée avec un couteau.

Quelles nouvelles vous ont le plus intéressé cette semaine ? Participez à la discussion et laissez-nous un commentaire !

Notre revue de presse est disponible en allemand et anglais. Ceci est une traduction de la version allemande.