Weekly Urbanauth : Aménagement urbain des gratte-ciel à Londres contre le futur géant de 330 mètres de Tokyo au Japon

Les nouvelles les plus importantes en un coup d’œil – Notre revue de presse hebdomadaire de la semaine 36, du Hip-Hop pour les Favelas Rio de Janeiros au cœur de Perpignan en passant par le plus haut gratte-ciel prévu à Tokyo contre d’une tentative d’Urban Design à Londres. Notre résumé des nouvelles au cœur de l’urbain.

La ville et l’humain

Au cœur de Perpignan – Le quartier Saint Jacques et la gentrification

Le centre de la ville française de Perpignan est profondément enraciné dans l’existence d’une grande communauté de gens du voyage, qui ont trouvé refuge dans le quartier historique central de Saint-Jacques. Non loin de la frontière espagnole, c’est aussi l’une des villes les plus pauvres de France. L’article du journal anglais The Guardian, accompagné de photographies de Jesco Denzel, plonge le lecteur dans l’univers des “Tsiganes” français tout en jetant un regard critique sur les mesures de rénovation – 483 bâtiments seront démolis pour faire place à 240 nouveaux. Le quartier de Saint-Jacques, avec un taux de chômage des jeunes de 90 %, est habité par une grande majorité de personnes exposées à une discrimination institutionnelle en Europe.

La relation des gens du voyage avec la ville remonte à plusieurs centaines d’années, mais 1940 étant une année décisive. Limités dans leur liberté de mouvement par l’interdiction du “nomadisme” sous le régime de Vichy, les personnes du voyage ont été contraintes de s’installer à Perpignan.

Depuis l’effondrement de plusieurs maisons en 2014, dont Perpignan et l’année dernière à Marseille, les autorités se sont penchées sur le problème des bâtiments de qualité inférieure. À Saint-Jacques, cependant, les résidents expriment une méfiance légitime quant au bon déroulement des travaux de rénovation. Les plans de modernisation de la vieille ville historique sont prévus pour 2024 et créent des tensions. Les doutes quant à l’honnêteté des nouvelles propositions de logement font face aux craintes d’expulsion et de perte de leur communauté.

Développement urbain

Course des gratte-ciel : au Japon bientôt un nouveau géant

Le plus haut bâtiment du pays est construit à Tokyo.

Avec 330 mètres de haut, la plus haute des trois tours prévues à Tokyo pour le projet Toranomon-Azabudai devance de 30 mètres l’actuel détenteur du record, qui est un gratte-ciel d’Abeno Harukas à Osaka. Selon un article sur CNN, un quartier entier de plus de 8 hectares doit être rénové et revitalisé d’ici 2023.

Selon l’agence d’exécution du projet, Mori Building Co, il s’agit de bureaux et d’appartements pour 20 000 employés et 3 500 habitants ainsi que de magasins, de centres de fitness, de musées, d’une école internationale et de 2,4 hectares d’espaces verts – un “village urbain moderne“.

Le projet a été conçu par Pelli Clarke Pelli Architects. Originaire d’Argentine, Cesar Pelli s’est forgé une réputation d’architecte vedette avec des gratte-ciel innovants après avoir conçu les tours Petronas à Kuala Lumpur et le Paci Center à West Hollywood. Né en 1926, il est décédé en juillet de cette année, laissant derrière lui plus de quatre décennies de vie créatrice. Avec le cofondateur du cabinet d’architectes Fred Clarke, il a joué un rôle déterminant dans la conception des façades des trois tours.

L’architecte singapourien Soo K. Chan, qui est impliqué dans le projet, a témoigné lors d’un entretien téléphonique avec CNN qu’il attache une grande importance aux détails et à l’artisanat ; les deux sont ancrés dans le système de valeurs de la culture japonaise. Les intérieurs des résidences sont également basés sur des idées telles que la planification de maisons autour de zones de services telles que les cuisines – les vues traditionnelles et un style de vie particulier au Japon seront pris en compte et préservés.

Tandis que Londres pense à de nouveaux modèles de gratte-ciel…

Ce mois-ci, la City of London Corporation, qui gère le Square Mile avec le district financier, a publié les premières “Wind Microclimate Guidelines” du Royaume-Uni. Celles-ci visent à encourager la marche et le cyclisme en réduisant les effets du vent au sol, car les souffleries et les chutes de vent sur et autour des gratte-ciel peuvent rendre la vie difficile aux gens au niveau du sol, rapporte wired.com. La firme d’ingénierie qui a contribué à l’élaboration des nouvelles normes travaille également avec les plus grandes villes d’Amérique du Nord. Les lignes directrices de la City of London fixent la vitesse du vent en position assise et à pied, les essais en soufflerie et les simulations sur ordinateur pour prévoir comment un nouveau bâtiment répondra à ces lignes directrices et où les mesures devraient être effectuées. Pour les cafés et restaurants en plein air où les gens s’assoient beaucoup, elle ne devrait pas dépasser huit kilomètres à l’heure. Les études réalisées par le spécialiste de l’éolien RWDI ont modifié l’échelle de Lawson existante. Cela étant dit, les vitesses entre 29 et 32 km/h étaient parfaites pour une “promenade de travail” – en revanche la nouvelle fourchette juge déjà que plus de 29 km/h sont inconfortables.

Culture urbaine

Les transports publics berlinois au quotidien avec les Graffiti

Le journal local Morgenpost a rapporté dans un article sur la hausse du “taux de vandalisme” des transports publics de Berlin. La capitale allemande est connue pour sa scène graffiti florissante, y compris un afflux constant de touristes. En plus des innombrables graffitis dans les quartiers, les voitures de métro jaunes caractéristiques, mais aussi le trafic local sont des zones convoitées par les pulvérisateurs. Avec les réseaux sociaux comme Instagram, Internet contribue à accroître la popularité. Il en résulte plusieurs actions “Wholecar” chaque année, au cours desquelles le train est arrêté pendant la journée et une rame entière disparaît sous la peinture des bombes aérosol en quelques minutes. La Morgenpost rapporte que la Deutsche Bahn déclare ainsi jusqu’à 3000 actes de vandalisme par an à cause des graffitis. Sur l’année en moyenne huit par jour. Les deux tiers des déclarations concernent les trains et l’autre tiers la zone appartenant aux gares. Urbanauth l’avait déjà signalé dans son article “BVG et Graffiti“. Selon le porte-parole des transports publics berlinois Jannes Schwentu, un train peint serait inévitablement annulé pour 24 heures. C’est surtout dans le cas d’une nouvelle laque complète, quand les films de protection sont usés, qui devient bien plus coûteuse.

Hip-Hop pour les jeunes des favelas

Le projet de reportage communautaire Rio on watch a accompagné le danseur de hip-hop ZULU pour leur article Hip Hop dans la Baixada. Avec son projet Cypher na rua, il permet aux enfants et aux jeunes de la Mesorregião Baixada de Rio de Janeiro d’apprendre la danse hip-hop. Une Cypher décrit le rassemblement des acteurs de la scène hip-hop pour danser, faire de la musique ou du Graffiti. L’article met l’accent sur les avantages de renforcement de la communauté pour les jeunes.

Cette ONG à vocation journalistique succède à l’organisation Rio Olympics Neighboorhood Watch (2010-2016), qui s’occupait des effets sur la vie des habitants des favelas pendant les Jeux olympiques de Rio de Janeiro, au Brésil. A partir de 2017, à l’issue des Jeux, Rio on Watch a adapté ses lignes éditoriales, mais la vie dans les quartiers pauvres de la mégapole continue d’être à l’avant-plan de leurs reportages.

Notre revue de presse est disponible en allemand et anglais.

Leave a Reply

Your email address will not be published.