Succès de l’Urbanisme Tactique

Avez-vous déjà imaginé à quoi ressemblerait la rue Oxford si elle était réservée aux piétons ? Avez-vous déjà vu un endroit négligé dans votre ville qui pourrait se transformer en parc ? Ou pouvez-vous imaginer une route qui ne soit plus dangereuse pour les personnes en fauteuil roulant ? Il existe un moyen rapide, efficace et peu coûteux de tester ces idées. Les gens appellent ça de l’urbanisme tactique.

Qu’est-ce que l’urbanisme tactique ?

Aussi connu sous le nom d’acupuncture urbaine, d’urbanisme de bricolage (DIY) ou de planification par la pratique, l’urbanisme tactique est une pratique populaire depuis dix ans dans les villes en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine. Elle est plus efficace en comparaison avec la planification urbaine traditionnelle en raison de plusieurs facteurs. L’une d’entre elles est la relative facilité technique et opérationnelle de mise en œuvre. Une autre clé du succès de l’urbanisme tactique réside dans les résultats sur la dynamique urbaine qu’il fournit. Il ne fait aucun doute que ces résultats comprennent une compréhension réelle des besoins de la population, la collecte de données fiables directement sur le site et la collaboration entre les différents acteurs d’une communauté. L’urbanisme tactique peut donc avoir un impact particulièrement efficace en favorisant des changements permanents à partir d’interventions temporaires.

Histoires de réussite

Cars are stuck near Schlesisches Tor. Above the yellow trainsystem called RING-Bahn: A yellow train can be seen. The sky is grey and cloudly. 2019 by Urbanauth
Voitures au feu rouge – Berlin “Schlesisches Tor” (Urbanauth / 2019)

Labplatz (Berlin, Germany)

À Berlin, en juillet 2012, le BMW Guggenheim Lab a organisé un test d’urbanisme tactique qui a consisté à éliminer les places de parking destinées à servir de zones de loisirs. Le projet s’appelait “Labplatz” et visait à faire réfléchir sur la manière dont l’espace public est actuellement aménagé. Avec différents matériaux et éléments, tels que la craie, les piscines gonflables et le mobilier pour enfants, les Berlinois se sont appropriés les espaces actuellement occupés par les automobile

En septembre 2019, le collectif StreetopiaUWS de l’Upper West Side de New York a permis aux gens de faire une promenade sur le Broadway. En conséquence, le collectif a placé des tables et des chaises entre la 73e et la 79e rue – habituellement très fréquentée par la circulation. Les organisateurs de StreetopiaUWS ont fermé la voie aux véhicules, donnant ainsi aux New-yorkais la possibilité de s’approprier un espace qu’ils partagent pour la plupart avec des voitures. Dans l’ensemble, StreetopiaUWS espère que le ministère des Transports de New York sera en mesure de réaliser les résultats du test. Sans aucun doute, l’action vise à amener la ville à proposer des stratégies qui rendent les rues plus accueillantes pour les piétons.

Panama Walks (Ville de Panama)

The cities of Latin America have been developed with a model based on the use of the automobile
Les villes d’Amérique latine ont été développées avec un modèle basé sur l’utilisation de l’automobile. Photo symbolique (Milo Miloezger on Unsplash unsplash-logoMilo Miloezger)

Les villes d’Amérique latine ont connu une croissance accélérée depuis les années 1950 en raison des migrations rurales-urbaines. Cette situation, conjuguée à un modèle de ville pensé pour le véhicule, a engendré le chaos dans les rues, où les gens rivalisent pour l’utilisation de l’espace avec les véhicules privés et les transports publics. En 2018, la municipalité de Panama, en collaboration avec la Banque interaméricaine de développement, a réalisé le projet “Panama Camina” / Panama Walks, dans le but de récupérer le centre historique et de le rendre aux gens, pour créer l’appartenance et l’identité. A cet effet, une intervention a été organisée sur la Plaza Cinco de Mayo, où l’espace piétonnier a été délimité avec de la peinture. Cela a permis la tenue d’activités culturelles et sociales dans une région où il est habituellement difficile de le faire.

De quoi ai-je besoin pour faire un test d’urbanisme tactique ?

Lightweight furniture in the public space can create a food area
Espace restauration réalisé avec de la peinture et du mobilier urbain à Vancouver, Canada (Urbanauth / 2019)

Tout d’abord, un besoin doit être identifié. Alors, sortez et promenez-vous dans votre rue, votre quartier ou votre ville. Parlez aussi aux gens et écoutez leurs histoires en vous demandant si les trottoirs permettent à toutes sortes de personnes de se déplacer facilement, ou si un enfant ou une personne âgée peut marcher dans la rue sans risque. Une fois qu’un besoin a été trouvé, une vision claire de ce que l’on veut pour la rue doit être construite. En outre, il faut définir des objectifs et former une équipe de professionnels, de représentants du gouvernement et de membres de la communauté pour travailler sur ces objectifs.

Le succès d’un test d’urbanisme tactique dépendra, principalement, de la compréhension d’un lieu et des gens qui l’habitent. Ainsi que le travail d’équipe et la créativité pour utiliser toutes les ressources disponibles selon un seul objectif : faire des villes des espaces participatifs qui soient plus vivables pour tous.

Cet article est une traduction adaptée. L’article original paru en anglais a été écrit par Sofia Villarreal (Mexico-City). Il est également disponible en allemand. La traduction a été effectuée par Vincent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.