Essai sur la ville de demain : Le Grand Paris, vu du futur (2026)

Essai sur le Grand Paris vu du futur et la ville de demain (2026).
Dans le cadre d’un appel à propositions pour un groupe de travail sur le thème “Stadt und Land von morgen: Wie wir wohnen, leben, arbeiten werden.” (Villes et pays de demain : Comment nous habiterons, vivrons et travaillerons) de la Fondation Schader à Darmstadt, j’ai cherché à savoir à quoi ressemblerait le Grand Paris en 2026 et ce qui aurait changé d’ici là. Je parle des Jeux olympiques de 2024 et j’imagine un Grand Paris qui aurait achevé ses chantiers ! Cette fiction se veut un exercice stimulant, une projection d’un Grand Paris possible. Les sources liées sont le fruit de mes recherches en 2020 et les photographies ont été prises par mes soins à Saint-Ouen (93) en 2021. Une suite de l’essai sera publiée en 2026. Bonne lecture !

Bienvenue dans une ville singulière : le Grand Paris de demain.

Nous nous projetons en l’an 2026, d’où nous nous remémorons le début turbulent des années 2020.

En 2026, notre cadre de vie urbain a évolué. L’importance des processus d’automatisation et l’utilisation de l”intelligence artificielle”, dans l’espace numérique, mais aussi dans notre vie quotidienne comme les smart homes et les smart cities (maisons et les villes intelligentes), suscitent de vifs débats. L’ère de la communication massive et instantanée, qui s’est ouverte avec l’Internet, a aussi révolutionné notre organisation urbaine. De fait, la communication favorise la participation. Les approches holistiques de conception urbaine visent à atteindre des groupes de population les plus diversifiés possible et à les impliquer dans la conception urbaine. Le numérique est parvenu à maîtriser son lien avec l’urbain.

En 2021, la pandémie de covid-19 a transformé notre société mondiale et stimulé la numérisation. Le télétravail s’est brusquement normalisé. Il est amusant de constater qu’en France, cela s’était produit un mois plus tôt. En effet, les grèves de décembre-janvier 2020 avaient pesé sur la mobilité des citoyens. Le ministère de l’Intérieur remarquait que nombreux étaient ceux à travailler à domicile. Cependant, les restrictions de confinement qui ont suivi sont restées longtemps dans la mémoire de tous les citoyens.

Malgré tout, les tendances de développement à long terme ont prévalu : le Grand Paris, le Grand Paris Express et les Écoquartiers (quartiers urbains durables) .

Grand Paris Stadt von Morgen, Seine, Hausboote, Hochhäuser Hintergrund, Frühling 2021
Bienvenue dans le Grand Paris de demain ! D’ici cinq ans, à quoi ressemblera ce lieu au nord de Paris ? (Urbanauth / VGO / 2021)

Le Grand Paris, et plus généralement la ville de demain, tireront-ils les leçons de la pandémie de covid ?

Les effets secondaires de la pandémie (2019-2021) ont suscité de nouvelles idées et stimulée l’innovation. Même si les gouvernements restent à la traîne par rapport à leurs objectifs climatiques, les politiques en matière d’énergie et de ressources sont au premier plan. Les catastrophes environnementales dévastent toujours régulièrement des régions entières, mais le développement urbain durable des dernières décennies commence à porter ses fruits.

La plus grande transformation urbaine a eu lieu dans la région métropolitaine de Paris et, plus précisément, dans la petite couronne. Le Grand Paris est composé de la Ville de Paris (75) au centre, de l’intégralité des départements de la petite couronne (les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94)) et de sept commune de la grande couronne, cette ceinture composée des départements de Seine-et-Marne (77), des Yvelines (78), de l’Essonne (91) et du Val-d’Oise (95).

Il y a deux ans, les Jeux olympiques de 2024 (JO2024) ont été organisés. D’un point de vue urbanistique, l’objectif principal des Jeux était de démontrer l’attractivité inaltérée et la l’inventivité urbanistique de la France et… de présenter au monde le Grand Paris (presque) achevé !

Le Grand Paris Express et la nouvelle mobilité dans la ville de demain

Grand Paris Stadt von Morgen Vorort Saint-Ouen 93 Departement  Seine-Saint Denis mit neuer Bahnhifhaltestelle "Gare de Saint-Ouen", Eingang zur Haltestelle Grand Paris Express Ubahn Linie 14
L’entrée d’une nouvelle gare, à Saint-Ouen. (Urbanauth / VGo / 2021)

La construction du Grand Paris Express a soudainement augmenté la mobilité vers et autour de la capitale. Le Paris haussmannien est devenu le Grand Paris sous la houlette de la maire Anne Hidalgo. Le développement des transports publics (tramways, lignes de métro, autobus et véhicules partagés tels que les vélos et les scooters) a permis une répartition plus équitable de la mobilité. Notamment, l’extension de la ligne 14 a contribué à la réduction des inégalités sociales. Dans le même temps, cependant, la gentrification a entraîné le déplacement des segments les plus pauvres de la population. Ceux-ci ont dû se replier dans les “villes nouvelles”, par exemple Cergy-Pontoise (95). De même, les lotissements vétustes de Grigny-2 (91) n’ont guère changé.

Les inégalités sociales constituent toujours un problème majeur. Néanmoins, un premier effet de ruissellement peut déjà être observé. La mobilité contribue de manière importante à la réduction des inégalités. La décentralisation des artères de transport de Paris ouvre de nouvelles possibilités d’emploi. Les nouveaux logements et les espaces verts ont augmenté le niveau de vie d’une grande partie de la population. Des succès ont également été enregistrés dans la lutte contre le chômage des jeunes, notamment dans le nord de Paris. Les programmes d’aide aux médecins en Seine-Saint-Denis ont entraîné un afflux de professionnels nécessaires dans le secteur de la santé au cours des cinq dernières années.

Une “Grande Île-de-Paris” n’est pas encore dans les cartons pour 2026

Outre la Ville de Paris, le Grand Paris compte 130 communes et plus de sept millions d’habitants.

Quelques succès majeurs ont été obtenus en matière de développement urbain durable et la modernisation de la ville a progressé. D’ailleurs, les premières voix s’élèvent déjà pour étendre le Grand Paris à la grande couronne, mais les obstacles sont de taille. D’une part, l’ampleur des dettes gigantesques contractées pour la rénovation et l’agrandissement de Paris compromet une nouvelle extension. D’autre part, la spéculation immobilière, qui a débuté en 2012 avec la concrétisation des plans d’infrastructures du Grand Paris, prend des proportions dangereuses.

Sur les traces de la culture architecturale du Grand Paris : construire la ville de demain

Stadtentwicklung Grand Paris Stadt der Zukunft, Wohnbrache altes Wohngebäude, Stahlstützen, grau, verlassen, Saint Ouen 93  Urbanismus Seine Saint Denis La Plaine
Relique d’un autre temps. Ce bâtiment peut-il survivre dans la ville de demain du Grand Paris ? Vraisemblablement pas (Urbanauth / VGO / 2021)

C’est avec grand plaisir que j’envisage de revisiter l’Écoquartier Clichy-Batignolles. En 2020, j’avais réalisé un documentaire photographique sur ce quartier durable. En quelques années seulement, il était sorti de terre, combinant les concepts de “ville productive” et de durabilité. Une offre mixte de logement, de travail et de loisirs a été mise en œuvre avec succès sur cette ancienne friche industrielle. Les travaux ont commencé par le parc Martin Luther King, poumon vert au centre du quartier !

Des années durant, j’en ai observé la construction. Le quartier entre désormais dans une nouvelle phase d’élaboration de la vie locale. En 2026, il est devenu vert et vivant. L’Écoquartier accueille des toutes les classes sociales et de toutes les générations. Au cours des cinq dernières années, la ville intelligente, avec ses capteurs et ses outils de mesure, a produit des données précieuses qui peuvent maintenant être analysées. Les zones à circulation réduite, les transports publics et les galeries marchandes au rez-de-chaussée ont créé un petit monde à part dans ce quartier très compact.

Saint-Ouen : précurseur de la ville de demain dans le Grand Paris 2026.

Des approches similaires sont observables dans la banlieue proche : par exemple le giga-projet “Saint-Ouen Les Docks”, achevé à temps pour les Jeux olympiques de 2024. Les nouveaux lotissements ont complètement transformé le paysage urbain ! Des surfaces lisses ont remplacé les façades ornementées, mais une grande attention a été accordée aux variations du tissu urbain. Il n’y a pas deux gratte-ciel identiques, certains bâtiments en briques et des immeubles haussmanniens ont été préservés. À la diversité architecturale répond un aménagement urbain soigné, comme en témoignent les multiples petits espaces verts et les diverses œuvres d’art public (sculptures et art urbain).

L’achèvement récent de l’immense Tour Triangle, dans le 13e arrondissement, a indéniablement marqué le paysage urbain. Pourtant, la transformation est plus évidente au nord de la métropole. Les 17e et 18e arrondissements ainsi que dans les banlieues adjacentes de Clichy, Gennevilliers et Asnières-sur-Seine ont profondément changé. De même, l’un des axes de développement urbain en 2020 concernait les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis et Aubervilliers, territoire que le schéma d’aménagement intercommunal identifiait comme La Plaine Saint-Denis. Cette zone qui, en 2021 encore, réhabilitait des bâtiments, construisait sans cesse et semblait un chantier perpétuel, retrouve aujourd’hui un quotidien normal. En particulier, de grandes entreprises, comme EDF et Bosch, s’y sont installées et leurs employés bénéficient d’une offre de logements intéressante. Les institutions, les universités et les espaces artistiques soutiennent le développement culturel et facilitent une culture urbaine florissante.

Stadtentwicklung Stadt der Zukunft Grand Paris Urbanismus, Brachfläche im Vorort Saint Ouen im Norden von Paris, Graffiti NAKE Pixelstyle, Stadtwandel
La culture urbaine est ici florissante ! Graffitis de la graffeuse Nake dans une friche urbaine de Saint-Ouen. (Urbanauth / VGO / 2021)

Le Grand Paris et la ville de demain. Focus sur le nord de Paris

Stadtentwicklung von Saint Ouen im Grand Paris, der Stadt der Zukunft in Europa. Verlassene Garage aus Backstein, umwuchert von Grünpflanzen, Urbanismus, Architektur, Infrastrukturprojekte, Stadtbild, Stadtlandschaft, industriell geürägte Banlieue Vorort Frankreich Ile de France
Au Nord de Paris, Saint-Ouen perd progressivement son caractère industriel
et, avec le Grand Paris, trouve sa place dans la France urbaine de demain
(Urbanauth / VGO / 2021)

Dans le nord de Paris, l’esprit centralisateur de l’urbanisme français survit avec l’ouverture du nouveau Palais de Justice. Depuis 2019, ce gratte-ciel de 160 mètres conçu par Renzo Piano et situé Porte de Clichy, domine le 17e arrondissement et le périphérique. La tour jouxte l’Écoquartier Clichy-Batignolles et les Batignolles. Son ouverture a eu un impact énorme sur la composition de la société urbaine et de ses environs. La frontière invisible de l’avenue de Clichy qui séparait le quartier gentrifié des “Batignolles” des “Épinettes” populaires a disparu. Plus encore, l’achèvement du Grand Paris brouille la frontière physique la plus forte de la capitale française : le périphérique. L’ombre du nouveau Palais de justice s’étend jusqu’aux banlieues. Avec les Jeux olympiques de 2024, les surfaces construites ont significativement augmenté.

Avec les Jeux olympiques de 2024, les surfaces construites ont significativement augmenté. La frénésie de constructions et de transactions immobilières génèrent de nouvelles tensions. En particulier, la pression de la demande menace de générer, dans les prochaines années, une nouvelle bulle immobilière.

Bien que les quotas de logements sociaux permettent aux banlieues gentrifiées de Clichy et Saint-Ouen de conserver un certain esprit populaire, le départ des classes moyennes du centre-ville vers la périphérie du Grand Paris a transformé la composition sociale urbaine. Crainte en 2021, la fin de la “Banlieue rouge” se confirme avec l’afflux de populations favorisées. À la couronne communiste succède une ceinture écologiste et pro-européenne. Dans ce contexte, les prochaines élections auront à traduire au niveau municipal les changements du paysage politique.

Pourtant, certains préfabriqués gris de l’époque brutaliste défient le changement….. Ainsi, en dépit de l’amélioration de la mobilité, du soutien au secteur de la santé et de la réhabilitation des commissariats d’Aulnay-sous-Bois et d’Epinay-sur-Seine, les plans d’action menés contre les inégalités sociales ne semblent pas encore produire de résultats concrets. La pénurie d’enseignants dans les établissements d’enseignement a pu s’atténuer dans le 93, des tensions subsistent.

Digne héritier des ambitions haussmanniennes, le Grand Paris suscite une forte agitation politique. Il propose une importante restructuration territoriale et entend relever d’importants défis sanitaires. Mais qui sait ce qu’il en adviendra ?

[Fin de la fiction]

L’essai a été relu et traduit par Laetitia Corbière.

Leave a Reply

Your email address will not be published.